fond ecran

centre de tri des collectes sélectives

Camin benne Echalier

Notre centre de tri permet d’apporter la solution aux prescriptions des plans Départementaux d’Elimination des déchets ménagers et assimilés sur le plan de la valorisation matière. Sa capacité de traitement mensuel de 5 000 tonnes de collectes sélectives et 2 000 tonnes d’emballages industriels et commerciaux offre ainsi une voie concrète aux préoccupations d’utilisation raisonnée des énergies et contribue à la préservation des ressources naturelles.

Centralisation des collectes sélectives

pince tri déchets

  • Collectes des points d’apport volontaire (PAV) pesage embarqué
  • Collectes en porte à porte (PAP)

Tri du P.A.V et du P.A.P

  • Séparation mécanique des corps plats et des corps creux
    • trommel
    • crible balistique
  • Tri manuel
    • 3 cabines de tri climatisées
    • 6 tables de tri
    • 28 postes de sélection
  • Tri optique des corps creux
    • 3 modules de tri optique automatisés
    • overband (tri magnétique)
    • courant De Foucault

Recyclage du verre

  • Chargement & Expédition du verre collecté dans les PAV en direction des verreries
Le bon geste de tri

Acte I

Je mets dans ma poubelle jaune :

  • Toutes les bouteilles plastiques : 
    Eaux, soda, lait, huile alimentaire (vide), avec leurs bouchons
  • Tous les flacons plastiques : poubelle jaune
    Lessive, adoucissant, liquide vaisselle et autres produits ménagers... Mayonnaise, ketchup...
    Les conteneurs à vin
    Les produits d'hygiène, shampooing, gel douche, bain moussant...
  • Je mets, en les vidant bien : 
    Les briques alimentaires (avec bouchons), les bidons de sirop, les boîtes de conserves, les canettes, les aérosols (spray d'ambiance, cire ménagère, spray hygiène- cosmétique), les barquettes alu,
  • Les papiers-cartons :
    Les journaux magazines, revues, prospectus
    Les boites et emballages en carton (riz, céréales, gâteaux, packaging des produits d'hygiène-cosmétique...)

Je ne mets pas :

Je ne mets pasLes sacs plastiques, ou les films plastiques enveloppant les emballages, les revues...
Les pots de yaourt, de crème fraîche,
Les barquettes en polystyrène,
Tout ce qui contient des déchets alimentaire, les barquettes sales,
Les papiers- cartons salis ou gras (boites de pizzas...),
Les couches- culottes, les mouchoirs en papier et autres articles hygiéniques,
Les vêtements, les chaussures...

Si j'habite sur le territoire de Clermont Communauté et du Syndicat du Bois de l’Aumône,je mets:

 Les pots et barquettes en plastique et polystyrène (pots de yaourts, de crème, de fromage blanc, de beurre, charcuterie, fruits légumes, viande, pâtes fraîches, etc. )

 Les boites en plastiques (confiserie, glaces, œufs,…)

Les emballages en plastique rigide (blister d’ampoules, de piles, de jouets (en séparant le carton), etc)

Acte II

Je mets dans la poubelle grise :

Tout ce qui est périssable, les emballages non recyclables (décrits plus haut) et tous ceux sur lesquels j'ai un doute.

Acte III

Je peux déposer dans les conteneurs "Verre" des PAV, "Points d'Apport Volontaire" :

Toutes les bouteilles et flacons en verre,
Les bocaux de conserves, les pots de confitures, bébé, yaourts...sans couvercles.

Je ne mets pas :

Je ne mets pasLa faïence, les pots de terre, la vaisselle cassée,
Les ampoules électriques (ce ne sont pas des emballages)

La qualité du tri découle directement d'une bonne communication. En suivant attentivement ces consignes vous contribuez activement à un acte "Eco-Citoyen" et préservez la planète de nos enfants

"Nous n'héritons pas de la Terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants".
Saint- Exupéry

Qui suis-je ?

Recyclage de l'emballage

Vous me voyez souvent, mais savez-vous réellement ce que je garantis.

Lorsque je suis présent sur un emballage, cela signifie que l'entreprise (producteur et importateur) qui a mis un produit emballé sur le marché, participe financièrement au recyclage de l'emballage en versant une contribution à l'une de ces trois sociétés (Eco-Emballage, Adelphe ou Cyclamed (spécialisé médicament)). Au travers de cette redevance, le producteur participe au traitement de l'emballage, qu'il soit conduit sur un centre d'enfouissement technique, incinéré ou recyclé.

Je figure sur 95% des produits emballés que vous achetez !

Nouvelles matières premières

Les nouvelles matières premières issues du tri

  • Les flaconnages plastiques
    • PET clair
    • PET foncé
    • PEHD
  • Les métaux
    • Aluminium
    • Acier
  • Les papier/carton
    • Journaux Magazine
    • Carton d’emballage, cartonnette
    • ELA (Emballage Liquide Alimentaire)
Comment sont triés vos déchets

Comment sont triés vos déchets recyclables ?

Les déchets suivent un process de tri en plusieurs étapes :

A - Réception et pesée des déchets

Nous sommes dotés de 3 ponts bascules. Tous les camions entrants et sortants sont pesés, ce qui permet de connaître le poids net des collectes sélectives qui sont traitées sur le centre. 

 

Une fois vidées sur des aires dédiées, les collectes sélectives sont alors manutentionnées à l’aide d’engins divers, afin d’alimenter les chaines de tri. 
  

B - Tri mécanique

Les collectes arrivent en vrac ou en sacs et sont déversées dans une trémie ouvreuse de sacs, qui permet également de réguler l’approvisionnement sur le convoyeur menant au trommel (grand tambour troué). 
 

 
Ce trommel est couplé à un crible balistique (table vibrante). 

Ce tri mécanique permet de séparer :

  • Les corps plats (journaux, magazines…)
  • Les corps creux (flaconnages plastiques et métalliques)
  • Le Gros de Magasin (enveloppe, feuille papier…).
  • Les refus de tri, dites « fines ».
  • Les gros cartons.
     

C - Pré-tri des cartons

Le trommel avec des mailles de différentes tailles, permet une séparation des matériaux et notamment l‘éjection des cartons volumineux sur un convoyeur. Ils sont épurés en cabine de tri avant d’être acheminés jusqu’aux trémies de stockage.

D - Tri manuel des corps plats

Les corps plats ainsi séparés passent également en cabine de tri pour un affinage manuel. 
 
Les cartons de petite taille, les corps creux résiduels et les refus de tri sont jetés par le personnel dans des bennes par le biais de goulottes d’éjection. 

 

E - Tri optique

Principe

Le tri optique est basé sur la reconnaissance des formes et la mesure spectrométrique des matières. Une caméra mesure ces paramètres, qui sont directement analysés par un logiciel en quelques millièmes de secondes. Puis, celui-ci envoie une commande aux buses à air comprimé situées en bout de tapis. Les emballages sont alors expulsés vers la bonne goulotte à l’aide d’un jet d’air. 
 
Exemple : le PET foncé est éjecté en haut et le PET clair en bas. 
 

Processus

Voici les principales étapes : 

  • Tapis aimanté : les emballages en acier sont triés par un overband (tapis aimanté). Ils tombent ensuite dans une presse qui les comprime en petits paquets.
  • 3 modules de tri optique : Chaque module trie deux à trois matières différentes. L’enchaînement des trois modules permet la séparation des corps creux suivants :
    • Aluminium (séparé par un courant de Foucault)
    • ELA (tetrapack…)
    • Plastique PEHD
    • Plastique PET clair
    • Plastique PET foncé
    • Gros de magasin
  • Un affinage manuel du tri : la main de l’homme ne pouvant être remplacée totalement, certaines catégories sont affinées manuellement dans une cabine de tri climatisée de 6 postes.

F - Compactage / stockage

La plupart des matières sont compactées par une presse. Les balles pèsent entre 800 à 1200 kg pour le carton, et 300 à 600 kg pour les autres matériaux. 

  

G - Expédition

Les nouvelles matières premières ainsi collectées sont ensuite expédiées vers les filières de recyclage (papeterie, plasturgie, métallurgie…)

Le saviez-vous ?
  • Le verre est un matériau indéfiniment et à 100% recyclable.
  • Une famille française utilise en moyenne 200 kg de verre par an, ce qui représente 500 bouteilles
  • En 2005, le tri des emballages a permis de recycler l'équivalent de 5 milliards de bouteilles de verre.
  • Une tonne de verre recyclé permet d'économiser 660 kg de sable et 100 kg de fuel
  • Chauffé à plus de 1 500°, l'emballage en verre prend toutes les formes qu'on lui demande et redevient un emballage.
Les visites du centre de tri






































































































































































































































































































































































 

Les ateliers artistiques

Le recyclage en peinture

les lauréats

Dans le cadre des "Recyclades" impulsées par Eco-Emballages, en partenariat avec Clermont-Communauté, la Société Echalier a organisé la 1ère édition du concours des "Ateliers Artistiques" autour du recyclage. Le centre de tri du Brézet a accueilli plus de 300 enfants des écoles maternelles et primaires de la périphérie de Clermont-Ferrand.

Outre la découverte de la chaîne de tri lors de la visite pédagogique, les enfants ont pu s'exprimer au sein des "Ateliers artistiques" animés par deux artistes clermontoises, Aude DEPALLE, styliste- créatrice de meubles en cartons et objets déco en papier mâché et Nicole GEOFFROY, sculpteur-arthérapeute.

En seulement 15 minutes les jeunes artistes se sont livrés à la réalisation d'une peinture imaginative à partir d'une photo de matière recyclée ou d'équipement, prise sur le site. Une fois collée sur un support carton, ces derniers ont composé un univers autour du sujet choisi.

Les travaux des enfants ont été récompensés par un concours dont les prix ont été remis aux lauréats par Bernard Echalier en présence des parents et des enseignants des écoles.

..................................................................
Michèle BARBECOT 
tel. 04.73.90.93.19
fax. 04.73.92.01.00
michele.barbecot@echalier.com

centre de tri des collectes sélectives
PAPREC GROUP